Test de l'Arctic Cooling Accelero S1 : radiateur passif pour GPU

Date 21/6/2007 13:08:44 | Sujet : Test Hardware

Ce qui vous intéresse avant tout, c’est de limiter les nuisances sonores émises de votre ordinateur? pour cela vous voulez limiter le nombre de ventilateurs présent sur votre tour sans pour autant sacrifier la puissance de votre PC? nous vous proposons aujourd’hui le test du dernier radiateur passif pour GPU signé Arctic Cooling à savoir l’Accelero S1.

Présentation



Présenté il y’a quelques mois lors du CES 2007, l’Accelero S1 est un dissipateur passif pour carte graphique, ce qui signifie qu’il n’est pas doté de ventilateur contrairement à la plupart des solutions actuel.

L’Accelero S1 avait attiser la curiosité de pas mal de monde, en effet contrairement à l’ancienne version (S2) le S1 est doté de 4 caloducs au lieu de deux, sa base en cuivre regroupe les 4 heatpipes qui seront refroidis par pas moins de 32 ailettes en aluminium afin de dispatcher au mieux la chaleur.


Le S1 est compatible avec des cartes graphiques assez récentes, plus précisément il s’agit pour les GeForce des modèles 7950, 7900, 7800 et 6800 et pour les ATI des modèles X1950, X1900 et X1800.



Voici les caractéristiques techniques :

Dimensions : 140x251x32 mm
Prix               : 24 €
Poids            : 290 grammes
Garantie      : 6 ans





L’absence de ventilateur permet d’éliminer toute nuisance sonore, mais bien évidemment il faudra un minimum de flux d’air circulant dans votre boîtier, sans quoi la température de votre GPU risque d’atteindre des sommets.






Le bundle inclut 8 petits radiateurs passifs pour les puces mémoire et 2 radiateurs pour les régulateur de tension, aussi on retrouve un manuel d’installation complet, des pads thermiques, un autocollant AC et des visseries.




En option, Arctic Cooling nous propose un kit « Turbo Module » qui contient 2 ventilateurs a fixer sur l’Accelero S1 afin d’évacuer l’air chaud tout en étant extrêmement silencieux.
En effet ce kit contient 2 ventilateurs de 80 mm avec un débit d'air de 42 CFM (soit 71,3 m³/h) tournant à une vitesse de 1500 Tpm, ce qui les rend très silencieux pour être parfaitement inaudible à 20 cm de la carte graphique.

Premières impressions :



Il ne manquerait plus qu’une plaque pour récupérer la graisse et ça ferait un bon barbecue!! diront certains, en effet fort de 32 ailettes, on imagine facilement que ce radiateur deviendra au court d’un mois d’Août bien ensoleillé assez chaud surtout en absence d’une ventilation conséquente, ce qui nous pousse a nous poser la question suivante : la plus value au niveau sonore que l’on aura gagné avec l’absence d’un ventilateur sur la carte graphique, va-t-on la perdre avec au minimum 2 ventilateurs pour compenser?
Cela dépendra de plusieurs facteurs et principalement ça reposera sur la qualité des ventilateurs qui seront utilisés.
Autre constatation, le radiateur est très imposant, cela va condamner un slot PCI selon la carte mère ou empêcher de faire fonctionné un système en SLI.



Comment ça marche ?



Avec un design étudié, le radiateur nécessitera quelques précautions avant son emploi, le cache du slot PCI étant au dessous du radiateur, devra être libérer afin de permettre une circulation efficace de l’air. En effet l’air froid rentre par ce slot pour parcourir les 32 ailettes en aluminium, l’air chaud dégagé devra par la suite être sorti par les ventilateurs du boîtier, ces derniers doivent être positionné en extraction.



Avec le module additionnel, les deux ventilateurs refroidissent directement les 4 caloducs et permettent ainsi de gagner des degrés supplémentaires comme on le verra par la suite.




Installation :


Une fois l’ancien radiateur enlevé, nous effectuons un nettoyage du PCB en enlevant les résidus de pâtes thermiques, en effet le radiateur dispose d’une pâte thermique déjà installé et protégé par une sorte de socle en plastique, afin d’éviter que le pad thermique ne soit détériorer, il faudra bien évidemment enlever ce plastique avant l’installation.
Arctic Cooling recommande l’utilisation de sa pâte thermique MX-1 pour compenser si le radiateur venait a être réinstallé sur une autre carte graphique, bien évidement ceci n’est qu’une recommandation et l’utilisation d’une autre pâte thermique de qualité est possible.



Pour les modules mémoire nous utiliserons les minis radiateurs (8) fournis. (Voici l'emplacement des modules mémoires sur notre ancienne 6800)
Une fois le tout installé, nous ajoutons notre module additionnel en fixant les ventilateurs entre les caloducs.



L’installation n’est pas aisée, il faudra être patient et faire attention à ce que tous les composants soit bien en placés, comptez 30 minutes en moyenne entre la préparation de la carte graphique et l’installation du radiateur.




Conditions du déroulement du test :

Le boîtier est fermé, ce qui est très important pour permettre un flux d’air à l’intérieur de celui-ci, sans quoi l’air risque de stagner et la température à l’intérieur deviendra un réel problème pour la stabilité du système.
Pour stresser l’ensemble nous faisons tourner la machine en boucle sous 3dmark05 pendant 30 minutes.

Nous utiliserons la configuration suivante :

  • Asus P5 N-E SLI
  • C2D E4300 @ 3Ghz
  • 2*1Gb Crucial Balistix Tracer PC 6400
  • Une alimentation Tagan U15 580w (doté d’un ventilateur 12cm)
  • Ventilateur AC 12cm PWM pour permettre un flux d’air dans le boîtier.
  • Ventilateur Thermaltake 8cm à l’avant du boîtier.
  • MSI Nvidia GeForce 7900 GT
  • 300 Go Maxtor
  • 250 Go Seagate
  • 160 Go Western Digital

Performances:

Nous mesurons la température de la carte graphique après 30 minutes de stress sous 3dmark05 :


Nous remarquons que malgré le stress, la température ne grimpe pas excessivement, elle reste tout à fait raisonnable même sans le module turbo, pour corser un peut la tâche nous avons pousser la carte graphique à ses derniers retranchements, mais seul une augmentation très légère (de l’ordre de 1° à 2°) a été constaté.




Conclusion :

L’Accelero S1 se révèle être un très bon produit, une solution de refroidissement qui s’adresse aux personnes voulant allier performances et silence le tout avec un coût de revient assez faible, on peut lui reprocher par contre le fait qu’il soit assez imposant, mais c’est le prix a payer pour avoir un radiateur passif et efficace.

Nous lui attribuons notre médaille d’Or.


Merci à Arctic Cooling pour l’aide apportée.





Cet article provient de Pc-Attitude.com
http://www.pc-attitude.com

L'adresse de cet article est :
http://www.pc-attitude.com/modules/news/article.php?storyid=567